Melvil le Lutin

Melvil le Lutin

(Melvil le Malin version speciale pour Noël)

 musique et jonglerie

Cie C’est pas permis

Spectacle tout public / durée 45 min.

Spectacle interactif original mêlant jonglerie, théâtre, musique et un côté clownesque.

Joyeux et rythmé il saura séduire petits et grands !

Spectacle jeune public, à partir de 4 ans environ, et tout public. Pour écoles, centre de loisirs, comités, festivals, salles de spectacle/théâtre…

Durée : 45 minutes + Bonus possible de 15 minutes pour faire découvrir la loop beat box aux enfants.

Espace scénique minimum : Largeur 5 mètres, profondeur 3 mètres – Hauteur minimum : 3,5mètres

micro HF fourni – Lumière : éclairage général. Une création lumière spécifique est envisagée pour les salles équipées.

 

Melvil a un soucis de diction, mais après une once d’hésitation,
le lutin timide se dévoile et dessine dans vos yeux des étoiles.

Les sons de sa bouche percutante rythment ses lancers de balles volantes.
Ses jeux en allitérations sonnent la cadence et donnent le ton.

La pression monte quand il apprend qu’il doit préparer le goûter

De monsieur père Noël, le grand, qui va bientôt arriver !
En attendant petits et grands, découvrez donc un être charmant
au monde sonore et aérien : celui de Melvil le Lutin !

Écrit et interprété par Jean-Emmanuel Scarfiglieri

NOTE D’INTENTION

Melvil est un personnage attendrissant touché par un trouble très peu abordé dans le spectacle et pourtant relativement courant : le bégaiement. Ainsi, dans cette version NOËL de Melvil le Malin, est traité en filigrane la question des différentes étapes lorsque l’on doit surmonter un handicap : le repli sur soi, l’acceptation, le combat et mieux encore, la transformation. En effet, plutôt que de combattre son handicap, Melvil affirme sa différence et l’utilise. « Je bègue ? Et alors, ça donne du rythme non ? » Nous aboutissons rapidement ici à un fait étonnant et avéré : le bégaiement disparaît lorsque le protagoniste chante. En effet nombreux sont les témoignages à ce propos, et quelques thérapies utilisent le chant comme outil. Ainsi la dualité du personnage à la fois fragile et fort sert habilement la mise en scène.

Côté « technique », les sons rythmés de beatbox, parfois mêlés à des harmonies, sont enregistrés en direct et accompagnent les chorégraphies jonglées du personnage.

De par la lisibilité et l’accessibilité du personnage, le spectacle est orienté jeune public, mais son contenu et la mise en scène étendent facilement l’intérêt au public adulte.

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :